Pourquoi il ne faut pas traduire l’acronyme MOOC

Souvent quand un nouveau terme, un nouvel acronyme, une nouvelle notion nous vient d’outre atlantique le premier réflexe est de le franciser. C’est logique à la fois d’un point de vue de l’appropriation de l’idée et d’un point de vue de la place de la langue française. La question est ensuite de savoir si cela sert la diffusion de la notion, et de créer une communauté autour de cette notion. Un des risques est ensuite de voir plusieurs définitions circuler et ainsi nuire à l’échange autour de cette notion.

Ainsi nous avions échangé à quelques uns autour de la traduction de l’acronyme BYOD (Bring Your Own Device), car il nous semblait intéressant de pouvoir en parler en français. Mais nous avons effectivement rencontré comme limite que notre AVAN (Apportez Vos Appareils Numériques) s’est confronté à des AVAP, AVEC …

Coté MOOC (Massive Open Online Course), on commence à voir apparaître quelques jolies traductions :

Mais pour ma part, je pense conserver l’acronyme anglo-saxon. Pourquoi ?

La première raison c’est qu’il me semble que l’acronyme a déjà diffusé dans les publics. Or, une fois que l’adoption est réalisée, toute francisation est quasi-inutile car on ne change pas les habitudes, même si la traduction est meilleure que l’original (par exemple courriel est plus joli que (e)mail).

La seconde raison, qui est plus importante, est que le phénomène est international, ouvert. La communauté qui réfléchit sur le sujet est par nature globale. Si quelqu’un cherche un tel cours dans n’importe quel pays, il partira de cet acronyme. Il est donc sans doute contre productif de vouloir détacher la communauté francophone.

Cela dit, le nom du MOOC lui peut évidemment être en français si c’est le public ciblé, comme pour ITyPA, par exemple :-)

crédit photo :   THE MOOC! the movie par giulia.forsythe licence CC-by-nc-sa

About these ads
Publié dans MOOC. Mots-clés : , , . 6 Comments »

6 Réponses to “Pourquoi il ne faut pas traduire l’acronyme MOOC”

  1. Rémi Bachelet Says:

    à noter que j’ai utilisé pour renommer l’article de Wikipédia le terme « Cours en ligne ouvert et massif » (.. et en me basant sur un article de ce blog !). Les wikipédiens n’aiment pas trop les acronymes et encore moins l’utilisation de l’anglais quand elle n’est pas incontournable..

    Pour le reste « MOOC » existe et est une page de redirection http://goo.gl/BrC4h. On pourrait faire de même sur Apprentissage Massivement Ouvert en Réseau, AMOR, COOPT, … voire renommer la page de l’article.. pour peu que ces terminologies prennent.

  2. Patrick Says:

    Parole de traducteur : et si vous disiez (ou rappeliez dans une note de bas de page) ce que signifie MOOC au moins en anglais, ce serait déjà ça !!
    J’estime au contraire qu’il faut se dépêcher de traduire avant que l’invasion médiatique bloque l’idée même de parler français !! Traduire ne veut pas dire créer un acronyme français.
    L’anglais est une langue concise, inélégante et peu précise, ce qui oblige à faire tout un paragraphe sur Wikipedia pour commencer à comprendre de quoi il s’agit :

    « Les cours en ligne ouverts et massifs (ou MOOC selon l’acronyme anglophone : massive open online course) constituent un exemple de formation ouverte et à distance en télé-enseignement. Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont utilisées. Le qualificatif « massif » quant à lui, est lié au grand nombre de participants, jusqu’à 100 000 personnes, élèves et enseignants, réunis simultanément pour un cours. »

    • Jean-Marie Gilliot Says:

      Ooops, j’ai oublié de mettre ce qu’est MOOC, je pense que c’est la première fois dans ce blog. Et habituellement je met un lien vers un article expliquant ce qu’il y a derrière cet acronyme : je corrige, merci.

      Sinon, je suis tout à fait pour l’expression française, l’échange d’idées, c’est d’ailleurs aussi une des raisons qui nous ont amené à proposer ITyPA. Quant à la définition dans Wikipédia, c’est un premier jet qui évidemment mérite d’être améliorée :-)

  3. plerudulier Says:

    Reblogged this on ITyPA and commented:
    Ajoutez votre grain de sel personnel… (facultatif)

  4. François Bocquet Says:

    Un petit point de désaccord dans les arguments : le fait d’avoir refusé de traduire et d’adapter le concept de e-learning en nous basant simplement sur la terminologie européenne nous a conduit à utilise de nombreux sens pour ce terme :
    – certain l’associent a la formation a distance
    – d’autres a l’utilisation de support d’auto apprentissage
    – d’autres encore l’opposé à l’apprentissage mélangé (blended learning)
    Bref, a ne pas utiliser de terme commun associe de façon si possible univoque a un concept, on court le risque de la plus grande confusion et surtout d’avoir à subir des effets de mode.
    Par exemple : certain diront les UNT ou le elearning, c’est « has been » les Mooc c’est l’avenir. Ce qui est convenons en une bêtise.
    Encore un petit mot pour te titiller : la langue la plus parlée pour travailler sur les concets du elearning et dans doute plus le chinois ou l’indien ! Au fait comment dit on MOOC en chinois ;-)
    À bientôt pour en parler autour d’une bière

  5. Dans MOOC, il y a M. M comme Collaboration | Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] Un tel cours est donc bien constitutif d’une communauté d’apprentissage, on pourrait parler de COOC pour Community Open Online […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 144 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :