Internet libre ou minitel 2.0

Concernant les webapps, il y a un vrai potentiel de travail collaboratif. Les gens qui proposent ces applications proposent aux utilisateurs des fonctionnalités nouvelles et une vue collaborative.

Il y juste un problème ….
Les applications sont souvent hébergées par des serveurs distants et nos données s’y retrouvent naturellement. Le modèle sous jacent s’éloigne de l’internet décentralisé ou toute machine est un noeud du réseau.
Benjamin Bayart en a fait une présentation très convaincante lors des RMLL 2007. Sa vidéo est un modèle de clarté. Mais son analyse n’est-elle pas trop alarmiste ?
La fermeture du système est-elle si sûre ou faut-il s’approprier les outils pour les détourner ? J’ai bien l’impression que le fait d’utiliser blogspot pour poser ce billet est déjà une forme de réponse.

Publicités
Publié dans web2.0. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :