En angleterre, la litéracie numérique c’est dès le primaire…

Décidément, le lien avec le numérique est très différent des deux cotés de la Manche. Quand on en est à considérer à Paris Les écoles d’ingénieurs à l’heure du web2.0, et à constater que les initiatives sont éparses et timides,les anglais (ou du moins le fameux futurelab) proposent un manuel appelé litéracie numérique tout au long du curriculum, destiné aux enseignants pour les aider à intégrer les composantes de la litéracie numérique dans leur pratique et dans la classe. Le schéma ci-dessous reprend les aspects de base de la litéracie numérique :

Digital Literacy

Cela ne remet évidemment pas en cause l’importance d’intégrer ces aspects dans l’enseignement supérieur, mais souligne, ô combien, le fait que les dimensions de créativité, d’esprit critique, de collaboration devraient être au centre de toute la scolarité.

En attendant, commençons par l’intégrer là où c’est possible…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :