La note AAA en pédagogie

Synergy by fs999 licence CC on flickrEn écoutant la dernière causerie de @batier et de @mlebrun2, j’ai eu l’idée du titre ci dessus. Mais il fallait encore mettre un peu de contenu, et cela sans se mettre trop la pression.

Donc, voilà, qu’est ce qui fait un bon enseignement ? On peut le mettre en trois AAA : Aligné, vArié, Actif.

  • Aligné. L’idée (de Biggs) est que les objectifs pédagogiques, les méthodes utilisées et l’évaluation se correspondent. En effet, si il y a décalage, l’élève risque d’être démotivé et , de toutes façons, construira son travail par rapport à l’évaluation réelle. Il est inutile d’annoncer des objectifs du type « être capable de créer… » si vous ne demandez que des récitations, ou des reproductions d’exercices standards. Un excellent film de 19′ réalisé par Claus Braband vous montrera le cheminement d’un élève moyen. Marcel Lebrun ajoute à cette idée le fait que les outils utilisés, fussent-ils informatiques, doivent eux-aussi être en cohérence avec les objectifs pédagogiques, et que, bien sûr, ils permettent de passer à d’autres niveaux d’apprentissage.
  • vArié. Si la répétition permet de faire rentrer des automatismes, elle est également un excellent moyen de lasser. Varier les approches permet : de réveiller les apprenants en cassant le rythme (l’amphi actif !), de leur permettre d’aborder les items avec différents points de vue (avec les classiques modes variés d’apprentissage entre ceux plus sensibles à l’écrit, au graphique, à l’oral …), de montrer différents aspects, d’organiser une progression …. Bref, il faut varier pour renouveler l’intérêt …
  • Actif : l’élève doit s’engager dans son apprentissage. Dans le contexte d’un cours en amphi, l’idée va être de lui donner des temps de réflexion pour pouvoir assimiler ce qu’il vient de découvrir. Des petits exercices d’application, des questions de réflexion, qui peuvent se pratiquer avec un échange avec ses voisins …, des temps de restructuration (Aline Germain-Rutherford propose de construire une carte conceptuelle). Dans le contexte d’un apprentissage par problème, par projets, l’idée sera de proposer une situation emblématique et réaliste, dans lequel l’apprenant se sentira impliqué. Tout cela évidemment se fera de manière Alignée et progressive, les objectifs pédagogiques guideront la progression dans ces questionnements !

Évidemment, il aurait été possible de trouver d’autres A comme Adapté (à l’élève)

Et vous, quels sont les A auxquels vous pensez ?

Pour l’apprentissage avec les outils numériques, voir par exemple mon article sur Les écoles d’ingénieurs à l’heure du web2.0. ou Tous sur leurs claviers

Publié dans Apprentissages. Étiquettes : , . 2 Comments »

2 Réponses to “La note AAA en pédagogie”

  1. Tweets that mention La note AAA en pédagogie « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur -- Topsy.com Says:

    […] This post was mentioned on Twitter by Pedago-TIC.be, Jean-Marie Gilliot. Jean-Marie Gilliot said: [blog post] La note AAA en pédagogie: http://t.co/On0rjE8 […]

  2. temps Says:

    Le développement est intéressant, mais ou est la différence entre la formation qui conditionne (apprendre à croire) utile comme moyen de communication, et l’enseignement (apprendre à apprendre) ? Ou est l’analyse qui nous dit que selon la classe il faut utiliser telle ou telle technique, car ce sont les élèves qui font l’enseignant et jamais l’inverse, pour enseigner c’est comme en amour, il faut être au moins deux participants, sinon c’est du viol.
    Cordialement


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :