Libre d’inventer au fil de l’eau

J’écris ce billet juste par nostalgie. Peut être parce que cet article de Cécile Traverse : «  Tony Estanguet, Champion du monde et libre… » me laisse croire que le Canoë Kayak est une vraie école de vie.

Peut être aussi parce qu’il laisse entendre : que pour arriver à un niveau d’innovation, il faut maitriser les schémas de base., que pour pouvoir atteindre l’excellence, il faut être libre. Que pour y arriver, il faut y mettre ses tripes, et accepter l’incertitude.

Quand j’étais ado, ma mère m’avait ramené un poster de kayakiste en train de faire une reprise de courant  sur lequel était écrit :  » a winner never quits, a quitter never wins ». Au delà du machisme américain, il y a un fond de rivière à suivre…

Un article comme celui-ci (par une psychologue du sport, il faut le noter) justifierait presque à lui tout seul une pédagogie ou un coaching par le sport pour aborder certains aspects du travail en groupe, de la créativité, de l’innovation. Mais, il faudra également en accepter les autres valeurs : compétition, liberté, effort …

Publié dans fourre tout. Étiquettes : , , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :