Corriger de manière collaborative

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’ai toujours beaucoup de mal à corriger les copies de mes élèves. Non pas que le sujet soit inintéressant (après tout c’est souvent moi qui le donne), mais le caractère long et répétitif d’un sujet que a priori je connais assez bien ont souvent raison de mon attention.

Quand il s’agit de faire corriger un groupe de collègues, en partageant un groupe de copies, c’est souvent encore plus difficile de tenir les délais. Il y en a toujours quelques uns qui ont quelque chose d’important sur le grill (je suis dans l’enseignement supérieur, donc un cours non prévu, un projet de recherche qui a du retard que ce soit au stade du dépôt ou de la rédaction d’un article ou d’un rapport, une conférence où il fallait absolument se rendre, …). et je ne suis pas le dernier à rencontrer ce genre « d’impondérable ». Un retard, ce n’est pas toujours gênant, mais quand on cherche à faire des retours de contrôle continu ou pour marquer un jalon dans un projet, cela peut démotiver une promo entière.

Donc depuis quelques années, pour éviter ce genre de retard, on programme à l’avance des réunions de correction, en fait en même temps que les séances avec les élèves. À la date prévue, on se retrouve tous (disons, entre 4 et 10) dans la même salle.

Premier avantage, cela met une bonne ambiance, échange de perles garanti.

Deuxième effet kiss cool, cela permet de croiser le critères, les échelles de notation, les points importants, bref de faire converger les modes de notation de chacun

Troisième bonus : comme dans le cadre des projets, les sujets sont multidisciplinaires, chacun possède une expertise sur …. une partie du sujet. En cas de doute, c’est tellement plus facile de se tourner vers un expert en micro-ondes, une spécialiste en optique, un linguiste distingué ou un professeur d’économie et de lui demander son avis. Cela apprend à mieux s’apprécier, et à mieux se connaître.

Quatrième intérêt : à la fin de la séance, si tout le paquet n’est pas terminé, les présents qui partent avec quelques copies s’engagent à les corriger rapidement, et du coup respectent leur engagement.

Cinquième point, si il y a plusieurs séances prévues, quand quelqu’un rate une séance, il s’arrange pour venir la fois suivante.

Bon cela ne marche pas pour tous les enseignements, ni avec tous les collègues, certains trouvent que cela va plus vite de travailler seul dans le calme. Mais même dans ce cas, ce collègue passera un temps avec tout le monde le temps de caler la notation, et pourra trouver un endroit plus calme pour corriger. Et du coup le but est atteint : les copies sont corrigées en temps et en heure.

Bref, vive le travail d’équipe !

Un examen au XXème siècle

Un examen au XXème siècle - Exámenes - Universidad de Navarra Par Universidad de Navarra - licence CC sur flckr

Une Réponse to “Corriger de manière collaborative”

  1. Tweets that mention Corriger de manière collaborative « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur -- Topsy.com Says:

    […] This post was mentioned on Twitter by Jean-Marie Gilliot, Anne Marie Patenotte. Anne Marie Patenotte said: RT @jmgilliot: [blog post] spécial dédicace en cette période de bulletins : Corriger de manière collaborative: http://t.co/qAi2zyC […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :