Des étudiants s’invitent au débat sur l’évolution des formations

En moins d’un mois j’ai été contacté par deux associations qui regroupent des étudiants qui veulent apporter leur pierre au débat de l’évolution des formations dans le supérieur.

La première a été la CEVPU ( Conférence des Etudiants Vice-Présidents d’Universités) qui m’a invité a venir échanger sur les aspects e-learning et autres aspects numériques. J’ai donc eu la joie de leur faire une présentation pompeusement appelée « Quelle Université Numérique ? » pour poser un certain nombre d’idées qui me semble-t-il peuvent préparer les évolutions encore à venir. Je me suis trouvé face à un groupe réduit, mais bien organisé, très au fait des enjeux dans les universités (ce qui s’explique sans doute par leurs positions d’élus).

La seconde, qui m’a envoyé un courriel sympathique ce week-end s’appelle « Le Nouvel Ingénieur » qui me semble beaucoup plus informelle, plus balbutiante, mais dont les ambitions semblent intéressantes. Les articles de son blog montrent qu’elle est également ouverte au dialogue, à la collaboration, et à la recherche d’informations. Et sans dogmatisme.

Elle affiche un coté plus Génération Y ce qui me plait assez. Simplement, je me demande si cela est représentatif des élèves ingénieurs. Je note en effet que leur article « Time for Change » semble affirmer que la demande est forte d’utiliser plus fortement les outils du web 2.0. J’aimerai que cela soit vrai et généralisé, mais cela ne correspond malheureusement pas à mon expérience, mes élèves ayant toujours été étonné quand j’ai proposé d’utiliser un wiki, d’aller chercher de l’information par eux-mêmes. Leur demande est jusqu’à présent plutôt d’avoir un polycopié bien fait et des annales pour réviser.

Je trouve très sympa de voir que des jeunes prennent en main leur formation, et se constitue en association pour permettre le débat entre eux d’abord et avec les autres acteurs ensuite.

Et cela pourrait bien être un vecteur de changement, si la génération Y (ou C) s’invite dans le débat.

Bienvenue et longue vie à ces deux associations.

5 Réponses to “Des étudiants s’invitent au débat sur l’évolution des formations”

  1. Emilie Bouvrand Says:

    Bonsoir,

    Merci pour la découverte de l’association Le nouvel ingénieur.
    Leur démarche est très intéressante et n’est pas négligeable. Elle est même très noble.
    Cela ouvre à un questionnement assez large :
    S’intéresse t-on vraiment à l’usage du web2.0 et du net en général de la part des étudiants dans les universités?
    Si on s’y intéresse, s’y adapte t-on?
    La génération Y ou C existe t-elle réellement ou est-elle un concept moderne et marketing? Les étudiants sont-ils de réels usagers de l’Internet dans le cadre de leurs études? Leur offre t-on la possibilité d’utiliser le web et les outils web dans leurs études? Bref encore de belles réflexions par cet article! Zut, c’est dimanche pourtant!

    Je me dis aussi qu’on se focalise beaucoup, essentiellement sur les usages et les formations des enseignants et pourtant…ouvrir les formations aux étudiants seraient bénéfiques mais voilà l’université est-elle prête à « ouvrir ses portes » aux web 2.0? Moins sûr, nous connaissons la méfiance des services informatiques quant à l’usage de Skype (proscrit), Google et autres. En tous les cas, il faut travailler en ce sens, mais pas pour utiliser du web 2 pour du web 2 mais que l’usage du web 2 soit cohérent et apporte une plus-value dans les parcours des étudiants.

    Bon dimanche avec le blog de JM Gilliot : )

  2. Jean-Marie Gilliot Says:

    Merci pour ce retour rapide, Émilie.

    C’est en effet une excellent nouvelle de constater l’existence d’associations d’étudiants si cela permet de pouvoir les intégrer dans le débat et donc de mieux nous intéresser à eux (c’est à dire sans projeter nos conceptions).

    Quand à cette génération Y, elle existe indubitablement. LA question pour moi est de savoir si elle est dans mes classes.

    Quant à la nécessité de former les étudiants, c’est pour moi une évidence. En se basant sur leurs acquis, mais en développant des compétences informationnelles de haut niveau, de littératie numérique.

    Et concernant Skype, j’ai la chance de pouvoir l’utiliser sur mon campus. Et il me semble également que quand étudiants et enseignant réclameront des outils du type web2, les services devront s’aligner.

    Bonne fin de dimanche😉

  3. Tweets that mention Des étudiants s’invitent au débat sur l’évolution des formations « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur -- Topsy.com Says:

    […] This post was mentioned on Twitter by Cecile Bothorel, Jean-Marie Gilliot. Jean-Marie Gilliot said: [blog post] Des étudiants s'invitent au débat sur l'évolution des formations: http://t.co/2sjzXv2 : d'autres points de vue? espérons! […]

  4. Formation à l’évolution « Prodageo Says:

    […] Gilliot présente dans son dernier article une attitude ‘conservative’ des étudiants : … mes élèves ayant toujours été […]

  5. Dessine moi Internet (2) : petit bilan « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] Un bonne base pour se poser des questions sur l’évolution des formations, et s’inviter au débat sur l’évolution des formations. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :