Un cours ouvert, et à suivre, sur le futur de l’enseignement supérieur : CFHE12

George Siemens vient de publier une introduction à ce cours dans un article au titre évocateur suivant : Le futur de l’enseignement supérieur et autres impondérables. Ce cours « Current/Future State of Higher Education » est ouvert à tous, et démarrera le 8 octobre 2012. sera organisé par demultiples institutions qui s’intéressent à cette évolution d’un point de vue systémique. Retenez son sigle CFHE12, vous le retrouverez sans doute ici et là.

Son approche se veut être une approche de chercheur, et donc d’analyse approfondie des éléments en présence, des interactions et des facteurs d’influence, des solutions alternatives possibles…

Il détaille ainsi 5 parties, et montre comment elles peuvent être revisitées.

  • Le contenu et le curriculum → au travers de l’abondance ressources disponibles et libres notamment ;
  • Enseigner et apprendre → en mettant l’accent sur les potentialités des échanges entre pairs qui permettent de décentraliser la position de l’enseignant ;
  • la certification et l’évaluation → au travers des badges ouverts,décentralisés et la possibilité d’ouvrir des centres d’examens partout dans le monde ;
  • la recherche et la diffusion de connaissances → en rappelant les mouvements qui se sont formés autour de la publication ouverte des publications scientifiques ;
  • l’administration et la direction → en montrant les risques que l’université perde son leadership en tant que formation et production de savoirs dans un monde ouvert ;

IIl montre ainsi que tous ces éléments doivent être repensés au travers de la nature distribuée d’Internet face à des institutions qui se considèrent centralisées. Le point de vue de Diana G. Oblinger, Présidente et Directrice Générale de EDUCAUSE, était similaire lors de la conférence de clotûre du CIUEN, où elle revisitait l’université sous forme d’une chaîne de valeur et montrait que chacun de ses maillons pouvait être recomposé par des services extérieurs (des entreprises donc). On y trouvait en plus le recrutement … Une autre vue de ce type décomposant les fonctions de l’université se retrouve dans l’infographie de Steve Blank.

Dans l’article, on trouve ainsi un lien vers un living lab sur l’université du XXIème siècle, hébergé par Georgia Tech. Si on retrouve des éléments dans la conférence CIUEN, je n’ai pas vu en France de réflexion au niveau systémique sur l’université.

On peut se demander dans quelle mesure ces changements peuvent impacter l’enseignement supérieur français. Il y a sans doute 2 niveaux d’impact à considérer : le premier est d’intégrer pleinement l’impact du numérique, des formes d’ouverture, d’Internet et de sa nature distribuée sur nos institutions (y compris sur nos « grandes écoles »), le second est de se demander dans quelle mesure cette « révolution » qui se déroule aux États-Unis peut modifier le paysage mondial et s’inviter en France.

On peut s’imaginer protégés par divers facteurs (faible prix des inscriptions, barrière de la langue, reconnaissance des diplômes en France …), mais que se passera-t-il si certaines de ces barrières s’abaissent : si nos étudiants décident qu’apprendre l’anglais vaut la peine pour faire de bonnes études (ou même simplement les meilleurs d’entre eux), si des formations de bon niveau deviennent accessibles financièrement,  si le Canada propose des cours équivalents, si des versions françaises venaient à être proposées (voyez en combien de langues existent Wikipedia ou la Khan Academy), ou si les principales entreprises reconnaissaient des diplômes obtenus à partir de cours en ligne.

Il est sans doute stratégique de se poser la question en France. Une première étape pourrait être qu’un groupe suive le cours de cet automne et réfléchisse collaborativement sur la question du futur de l’enseignement supérieur français. Qu’en pensez vous ?

Crédit photo : George Siemens par Stephen Downes – licence CC-by-nc

2 Réponses to “Un cours ouvert, et à suivre, sur le futur de l’enseignement supérieur : CFHE12”

  1. Pédagogie et innovation numérique, vers quoi allons-nous ? « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] Un cours ouvert, et à suivre, sur le futur de l’enseignement supérieur : CFHE12 […]

  2. Échangeons sur l’impact du numérique dans l’évolution de l’enseignement supérieur français « Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] sur l’état et l’évolution de l’enseignement supérieur (déjà évoqué ici : Un cours ouvert, et à suivre, sur le futur de l’enseignement supérieur : CFHE12 sur ce blog) L’enjeu de ce cours est de cerner un certain nombre de facteurs […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :