Et si on proposait des apprentissages à réaliser dans la nature avec son smartphone

« Est ce que les oiseaux sont gênés par le bruit ? », « identifiez les nuages », « enregistrez la lumière du soleil, pourrez vous détecter le solstice d’hiver ? », « quelle est la vitesse d’un ascenseur ? Lequel va le plus vite ? », « comment mesurer la hauteur d’un immeuble ? » : voici quelques unes des missions qui sont proposées sur le site nquire-it. La plupart vont utiliser les smartphones des participants et leur permettre de partager leur données sur le site pour une exploitation commune, par exemple dans la salle de classe. Il s’agit ici d’encourager les démarches d’investigation, et permettre de faire des mesures physiques en situation.

Eh oui, votre smartphone peut servir à faire des mesures, à les partager pour mieux les analyser et donc à apprendre, ensemble dans votre communauté. On n’a encore que trop peu utilisé ce formidable vecteur d’apprentissage qui permet de renouveler nombre de TP en salles de classe, et qui encourage de nouveaux protocoles d’expérimentation plus riches, et de renouer entre quotidien, recherche et science.

Seul bémol pour nos collégiens, ce site est anglais, et n’a pas encore de miroir en français. Ce n’est pas étonnant car la communauté de chercheurs autour du « mobile learning » est beaucoup plus dynamique de l’autre coté de la Manche. D’autres initiatives sont également en développement, comme weSpot ou Go-Lab. Ce dernier propose également un portail d’investigations, mais prposer sa propre mission y semble plus complexe à ce stade.

Mais si cela tente quelques personnes de gérer la traduction, je participerai avec plaisir, notamment en coordonnant la partie technique. Quelqu’un est tenté ?

Crédit photo : Making observations in the field. Indiana Dunes National Park BioBlitz par EOL licence CC-by

4 Réponses to “Et si on proposait des apprentissages à réaliser dans la nature avec son smartphone”

  1. Que de sujets sur lesquels échanger ! | Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] actuellement font quelques développements autour de la plate-forme nquire-it (déjà évoqué en juillet dernier, cette année, on passe à l’implémentation) qui permet de collecter et partager des […]

  2. Des prototypes #Edtech alternatifs | Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] sujet : la mise en place d’un portail de partages de mesures, photos, vidéos collectées par mobile pour résoudre ensemble une question dans une démarche d’investigation. Nous avons fait le choix […]

  3. Engager et personnaliser | Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Says:

    […] réelle au travers d’un télescope distant. En 2013, le focus était fait autour des investigations citoyennes, une déclinaison des sciences participatives. Une tendance qui se dégage, est donc la récolte et […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :