Une semaine pour parler recherche sur les MOOC du 6 au 11 juillet à Brest

Nous invitons chercheurs, doctorants, entreprises, startups à venir participer à une école thématique autour des MOOC et des EIAH, sous l’égide du CNRS, avec le soutien de nombreux partenaires. Cette école réunira des spécialistes internationaux qui viendront faire le point sur leurs travaux, que se soit sur les modèles pédagogiques, l’analyse et l’évaluation, les learning analytics, l’adaptation, l’expérience utilisateur … tout cela en intégrant la dimension massive qui n’est encore que trop peu traitée. Ils nous proposeront des ateliers pour montrer comment mettre en application leurs résultats, autour de l’annotation vidéo, de l’évaluation, de l’analyse de corpus de données … Le programme est encore provisoire. Nous comptons également que les participants contribuent en présentant leurs approches, au travers de posters et sous forme de pitchs. Nous prévoyons plus particulièrement des séances d’échanges avec les professionnels des entreprises et startups qui se joindront à nous.

Le tout est organisé en séminaire résidentiel sur le campus de Télécom Bretagne. Si vous comptez profiter de l’événement pour venir échanger en profondeur, inscrivez vous vite, « les places sont limitées ». Pour ceux qui ne pourront venir un relai numérique sera évidemment prévu, nous parlons de MOOC que diable (eh oui, le site d’accueil est sur la Pointe du Diable).

Beaucoup d’informations sont disponibles sur le site de l’école thématique. Pour ceux qui auraient des questions, n’hésitez pas à prendre contact.

Crédit photo : Vue aérienne du campus de Brest par Telecom Bretagne licence CC-by-sa

Publicités

Promouvoir les MOOC – France Université Numérique vue par un breton

J’ai eu la chance d’être invité à un panel à la conférence européenne eMOOCS à Lausanne à un panel « How to support & promote MOOCs ».

Plutôt que de me concentrer sur le processus interne à mon établissement qui est finalement très proche de celui de l’EPFL (Pierre Dillenourg était également du panel) j’ai préféré montrer comment, partant d’une aventure comme #ITyPA, je me suis retrouvé à échanger de plus en plus largement, jusqu’à ce que l’initiative telle que France Université Numérique incluant les premiers créateurs de MOOC en France et fédérant les établissements avait finalement permis d’enclencher une dynamique nationale, créer une communauté active et nous permettre d’envisager d’aller plus loin.

En conclusion, pour promouvoir les MOOC, je crois à l’importance de permettre leur articulation dans les cursus de formation, et de créer des ponts entre des publics différents.

Je retiens que le mot clé de cette présentation semble être « enthousiasme ». Celui des professeurs qui ont fait des MOOC, et sur lequel il faut s’appuyer pour diffuser ces dispositifs.

Journée des MOOC à Nantes – que sont les MOOC ?

Les organisateurs de la Journée des MOOC m’ont gentiment invité à faire l’ouverture de leur journée ce 24 janvier 2014 à Nantes en répondant à la question « Que sont les MOOC ? ». Vous pouvez retrouver les enregistrements vidéos assurés par OpenTV en ligne. Cécil Michaut nous a également proposé son compte rendu sur son blog.

 

Les tables rondes associant universitaires et entreprises ont fait de mon point de vue la réussite de cette journée. Les orateurs que j’ai pu écouter, Patrick Jermann de l’EPFLet Matthieu Nebra de OpenClassRooms ont fait leur show avec passion.

Une petite mention amicale aux organisateurs qui m’ont proposé deux challenges amusants, bien qu’impromptus :

  • le premier a été de me faire démarrer mon intervention sans diaporama et de me le rétablir au bout de quelques minutes. Comme je m’appuyai sur mon PC pour tenir le discours et que l’affichage était assuré par un autre, j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver. J’espère que les participants ne m’en voudront pas trop ;
  • Le second a été de me proposer au dernier moment de participer à une table ronde sur les modèles économiques. Je me suis retrouvé à préparer mon discours pendant que les autres invités faisaient leur tour de table (cela se voit peut-être sur la vidéo, mais je crois que le discours était cohérent) ;

Merci à eux donc de m’avoir aidé à prendre confiance dans ma capacité d’improvisation:-) Cela a également permis à l’équipe de ITyPA de se retrouver, ce qui nous a permis de passer un week-end agréable et de faire enfin notre bilan.

MOOC, un état des lieux à IUTice 2013

Reprise de mon bâton de pèlerin des MOOC, c’est à Bayonne que je me rend cette fois-ci pour parler de MOOC, suite à une très conviviale invitation aux journées IUTice ce vendredi 27 septembre. Logiquement, en cette rentrée 2013, qui voit les initiatives se multiplier dans nos contrées, un an après le démarrage du premier MOOC francophone ITyPA, il était impératif de faire un état des lieux. Tentative de réponse vendredi, avec le diaporama ci-dessous.

Il me reste à préparer un atelier : MOOC, Comment, pour qui, pourquoi ? Mais peut être travaillerons nous de manière plus interactive 🙂

MOOC, un objet à identifier

C’est le titre un peu curieux retenu pour le séminaire inter UNR (Université Numérique en Région) de mardi dernier. Mais rassurez-vous il ne s’agissait pas tant de découvrir ce qu’est un MOOC, que plutôt faire le point sur ce qui c’est passé ces derniers mois (avec notamment un premier retour sur le MOOC C2i). Et surtout à l’heure où le projet France Université Numérique doit afficher une première feuille de route, c’était l’occasion de mieux cerner les dimensions du phénomène, de suggérer des pistes, des éléments constitutifs importants aux yeux des intervenants. Nous verrons ce qui en sera retenu. En attendant les vidéos sont sur le site de l’UPMC, notre hôte du jour. La présentation de Patrick Jermann de l’EPFL a été particulièrement claire. Pour ma part, j’y ai été filmé en présentant ces diapos :

Les photos de tempête sont de 2008, année de l’invention de l’acronyme.

Crédit photo : MOOCs and Education crossroads par Street Smart Brazil licence CC-by-nc

Enseigner dans l’UEBC@mpus : un nouveau défi

C’est le titre de la journée organisée mardi dernier 16 avril, à Rennes par l’UeB. Nous y avons découvert de nombreux services mis en place pour accompagner les enseignants, notamment à organiser des classes ouvertes en ligne (classe virtuelle) ou sur plusieurs site (par visio), qui démontre un savoir-faire certain de notre belle région. Il a été également question de construction de bâtiments pour mieux servir ces dimensions et de nouveaux projets proposés par les enseignants-chercheurs, et financés par l’UeB. On y voit comment le numérique, la maîtrise des données impacte à la fois sur le métier du chercheur, que sur la diffusion des connaissances. L’un de ces projets est bien évidemment notre projet de MOOC sur les risques et aléas pour les sociétés littorales.

Les organisateurs m’ont également demandé une présentation spécifique MOOC, en me proposant le titre de MOOCs, formations en ligne de demain ? J’ai donc abordé la question en montrant sur quels éléments actuels ces cours s’appuyaient:Web2.0, hybridation, collaboration, abondance des contenus. J’ai ensuite développé l’évolution possible du modèle issus des facs américaines, en intégrant les dimensions plus connectivistes, et repris les impacts auxquels il faut se préparer au niveau universitaire.

Par rapport aux présentations précédentes, mes 2 premiers transparents visent à montrer que les MOOCs sont au e-learning ce qu’est le web2.0 au web original.

Crédit photo : How long does it take to learn a meta-skill? 366/138 May 17, 2012 Par ConnectIrmeli – licence CC-by-nc-nd

Le travail collaboratif et les MOOCs

Aujourd’hui, c’est à Brest que je parle de MOOCs dans le cadre d’une journée « apprendre avec le numérique ». Le point d’entrée qui m’a été demandé est de partir du travail collaboratif. Je commence donc sur des exemples de travail collaboratif qui enrichissent l’expérience dans la vie de tous les jours dans la classe, pour ensuite présenter les MOOCs, et me concentrer sur les aspects d’échanges, ce qui va m’amener naturellement au connectivisme:-)

On a parlé dans la matinée de l’importance du multimédia, de la question qui se pose face à des entreprises du softpower comme Coursera. Michel Briand a introduit la journée en parlant de l’importance du phénomène collaboratif, de l’ouverture pour construire une société numérique.

L’ensemble des vidéos de cette journée sont accessibles en ligne. Mon intervention a également été enregistrée.

 

Crédit photo : LabFab_20_fev_12_065 Par flamand_laurent – licence CC-by-sa

%d blogueurs aiment cette page :