Plate-formes de MOOCs, déjà la seconde génération

Certains découvrent à peine le phénomène MOOC (si nécessaire lire un résumé de l’année américaine 2012) mais aux États Unis on en est déjà à la saison 2.

Au niveau des plate-formes/startups, Novoed met en avant collaboration, travail en groupes, entre pairs pour améliorer les taux de poursuite dans les MOOCs. Si certains MOOCs l’ont déjà pratiqué (par exemple Learning Creative Learning ou Designing a New Learning Environment), il s’agit bien ici de l’intégrer à part entière dans la plate-forme proposée par cette nouvelle startup issue de Stanford, et d’en faire sa valeur ajoutée.

Au niveau des activités, ici aussi une nouveauté intéressante : Introductory Physics I with Laboratory nous propose d’exploiter les vidéos de notre téléphone pour faire des TP avec des données issues de notre propre environnement. Après l’environnement Python de Udacity, l’éditeur de circuits électriques de edX, on voit poindre une dimension « mobile learning »/BYOD/AVAN qu’il conviendra de suivre.

Coté Europe, si les portails institutionnels ne sont pas encore satisfaisants, signalons deux initiatives originales :

  • La commission ‘européenne a lancé une initiative Academic Cube, qui, si elle n’est pas très MOOC, a par contre le mérite de proposer une vision systémique pour une adéquation entre marché de l’emploi et formation en ligne dans le domaine du numérique ;
  • Dans une démarche très startup, iversity, plate-forme qui nous vient de Berlin, a lancé un concours pour supporter la production de 10 cours et propose aux internautes de contribuer au choix des heureux gagnants parmi les 200 et quelques candidats. Bien vu pour l’entreprise pour identifier les meilleurs cours, et espérons le pour créer une saine émulation ;

Plateformes, prise en compte de la dynamique de groupes et de pairs, élargissement des activités proposées aux participants, ouverture vers la formation tout au long de la vie, crowdsourcing, les acteurs des MOOCs intègrent une à une les dimensions de l’âge de la multitude.

Crédit photo : 703. L’éducation suffit-elle ? par un singe qui parle – licence CC-by-nc-sa

Publicités

Le travail collaboratif et les MOOCs

Aujourd’hui, c’est à Brest que je parle de MOOCs dans le cadre d’une journée « apprendre avec le numérique ». Le point d’entrée qui m’a été demandé est de partir du travail collaboratif. Je commence donc sur des exemples de travail collaboratif qui enrichissent l’expérience dans la vie de tous les jours dans la classe, pour ensuite présenter les MOOCs, et me concentrer sur les aspects d’échanges, ce qui va m’amener naturellement au connectivisme:-)

On a parlé dans la matinée de l’importance du multimédia, de la question qui se pose face à des entreprises du softpower comme Coursera. Michel Briand a introduit la journée en parlant de l’importance du phénomène collaboratif, de l’ouverture pour construire une société numérique.

L’ensemble des vidéos de cette journée sont accessibles en ligne. Mon intervention a également été enregistrée.

 

Crédit photo : LabFab_20_fev_12_065 Par flamand_laurent – licence CC-by-sa

%d blogueurs aiment cette page :