Et maintenant, comment on démarre dans #ITyPA ?

Ca y est, c’est parti. Mon ami Morgan m’a impressionné en arrivant à proposer un article quasiment en parallèle de notre première diffusion. Dave Cormier nous a fait une introduction qui j’espère va donner envie à beaucoup de s’investir dans cette belle aventure. Et maintenant, qu’allons nous faire ?

De notre coté (je parle de celui des animateurs) :

  • nous avons passé du temps à apprécier les premiers retours, les premières réactions, qui nous ont fait un énôrme plaisir après la montée de stress d’hier soir avant la transmission ;
  • nous nous régalons de la variété des profils qui se présentent nombreux sur le forum, tout en regrettant de ne pouvoir répondre à chacun ; J’ai bien aimé le titre de Nicole Gévaudan : MOOC Motivée par l’Originalité, l’Ouverture et Curieuse !
  • nous lisons les premières contributions qui apparaissent de partout, sur les forums, sur twitter en cherchant sur google et sur les flux RSS ;
  • et nous répondons, corrigeons les points techniques, et pensons déjà à comment faire mieux la semaine prochaine ;

Et nous (je parle ici de nous tous, les participants) que faisons nous ?

  • Nous réagissons à ce démarrage. Le titre de Jacques Dubois est particulièrement sympathique : #ITyPA mignon ? Ce témoignage In the MOOC #ITyPA sur le mode « j’y étais » montre bien que les jeux de mots vont bon train tant sur ITyPA que sur MOOC. Autre proposition, le terme d’inter-acteurs ;
  • Nous proposons des outils comme Marceau C. qui a ouvert un canal de communication au démarrage de la vidéo, des points d’entrée comme ce Paper.li au tire évocateur « Ze feurst french MOOC : #ITyPA » ;
  • Nous commençons à créer nos blogs comme le témoigne une participante encore anonyme : Pourquoi je participe au MOOC #ITyPA ? (une brêve enquête mène à @igruet )
  • Sans oublier de compléter notre flux RSS dans notre profil ;
  • Nous nous sentons débordés par toutes les informations, des messages parfois contradictoires, mais il paraît que c’est normal (ouf) ;
  • Nous échangeons déjà. Beaucoup de questions de participants ont trouvé leur réponse sur les forums sans intervention des 4 animateurs débordés, et c’est très bien comme cela ;
  • Nous allons en parler autour de nous (notre participante précédente semble avoir été convaincue par son entourage), car plus nous serons nombreux, plus l’expérience sera intéressante. Maintenant que la première vidéo est disponible, il n’y a plus de raison d’hésiter. Les inscriptions resteront ouvertes jusqu’à la fin, et pour l’instant notre communauté ne fait que démarrer. J’ai noté ce petit résumé sur zebigweb, mais chacun peut diffuser dans son entourage.
  • Et nous allons réfléchir en parcourant le programme, en croisant avec nos besoins, en écoutant chacun ce sur quoi nous allons nous focaliser:-)

Crédit photo : Rhizomatic learning – Why do we teach ? par giulia.forsythe – licence CC-by-nc-sa

Publié dans MOOC. Étiquettes : , . 5 Comments »

5 Réponses to “Et maintenant, comment on démarre dans #ITyPA ?”

  1. “Accepter le noyage” « ITyPA Says:

    […] “Et maintenant, comment on démarre dans #ITyPA ?” par Jean-Marie Gilliot : https://tipes.wordpress.com/2012/10/05/et-maintenant-comment-on-demarre-dans-itypa/ […]

  2. nonodemaubeuge Says:

    Comment procéder pour élaborer des dessins animés comme dans @dave cormier Rhiromatic learning ? brunotison@gmail.com

    • Jean-Marie Gilliot Says:

      Bonjour Bruno,
      les questions courtes ne sont pas toujours les plus simples à répondre.
      Il y a pléthore de sites qui jouent sur de telles animations : commonscraft, rsanimate …
      Il me semble que cela se base sur la construction d’un scénario qui permette de construire un texte et un dessin lié. On déroule les 2 et pour les synchroniser, on accélère/ralentit l’enregistrement du dessin en jouant sur le montage vidéo.
      La vidéo peut être saisie, soit directement sur une tablette, soit en utilisant une webcam au dessus d’un papier (cela peut être un système plus sophistiqué, mais cela se ramène à cela).

      Si on veut s’éviter un montage, on fait les 2 en parallèle, amène en général à des temps morts, comme on le voit sur la KhanAcademy. Il y a d’ailleurs une page sur Khanacademy qui explique le matériel utilisé. et qui est reprise dans plusieurs articles en français.
      Mais j’avoue ne pas l’avoir encore réalisé moi même. C’est un apprentissage qui me reste à faire (mais je dessine si mal que j’hésite).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :